Shiro Megumi

aventures dans l'empire d'Emeraude
 
AccueilGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle : Discours suite à Et la Nuit resonna de 1000 cris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yukimori

avatar

Nombre de messages : 996
Localisation : CAEN
Date d'inscription : 28/09/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
3/10  (3/10)

MessageSujet: Nouvelle : Discours suite à Et la Nuit resonna de 1000 cris   4/11/2006, 20:01

Kuni Osaku convoque ses yorikis et leur tient à peu près ce langage :

" Je tiens tout d'abord à vous féliciter pour ce que vous venez d'accomplir. Grâce à vous une menace terrible a été éradiquée et plus que pour cette cité, c'est pour la plus grande gloire de l'empire que vous avez agi. Cependant, bien que cette victoire soit grande, elle n'est pas suffisante et l'ennemi court toujours dans l'ombre prêt à frapper de nouveau. Nous avons eu de la chance d'être présents au bon moment, mais nous ne devons pas relâcher notre attention, bien au contraire.

Ayant déjà connu l'échec, notre ennemi n'en sera que plus méfiant et plus fourbe. Il reviendra plus fort et vous comme moi devrons être prêts. Pour tout dire nous devrons être bien mieux préparés que cette fois. Même si je suis satisfait de l'issue définitive de cette histoire, je suis particulièrement déçu et agacé par les comportements que certains d'entre vous ont eus à des moments qui auraient pu se révéler critiques.

Je n'irai pas par quatre chemins.

Tout d'abord le plus grave.
Tanaka, je suis particulièrement mécontent de la désobéissance dont tu as fait preuve lors de notre intervention chez Doji Tsumetsu San. Non seulement tu as désobéi à mon ordre de rester groupés mais tu n'es même pas venu nous avertir de la présence de l'Oni. Tu as peut-être cru pouvoir affronter la créature seul ? Orgueil égoïste et manque de discernement qui ont mené à la folie une samouraï-ko moins expérimentée que toi dans les choses de l'outremonde. La force d'une armée se mesure plus par la solidarité de ses bushis que par la puissance de ses individualités. A moins d'être un grand héros bien sûr et ce n'est certainement pas en adoptant ce genre de comportement que tu vas le devenir. Asahina Matsuko est devenue dangereuse à cause de sa désobéissance. Je te charge de t'assurer que soit réservé à cette samouraï-ko le sort qui convient aux samouraïs qui par leurs désobéissances et leurs négligences mettent en péril la sécurité de l'empire. Tu pourras ainsi apprécier à quel point est lourde la charge de celui qui est responsable de la vie de ses Yorikis. Une fois cette tâche exécutée, tu devras faire ce qui est nécessaire pour la famille de Asahina Matsuko. Saches que je serai moins clément si ce genre d'écart à mes ordres venait à se reproduire...

Tu, je suis inquiet quant à ton comportement. Tu as toujours montré de l'ardeur et de la rigueur dans les tâches que je t'ai confiées mais cette fois-ci il me semble que tu as pris certaines libertés que je ne voudrais pas voir se reproduire à l'avenir. En effet, tu as préféré nous attendre en haut du quartier des étas alors que nous te cherchions tous. Notre tâche est ingrate Tu, nous devons lutter contre des choses souillées, traquer des créatures abjectes dans les endroits les plus noirs où notre honneur peut être à chaque instant remis en cause. Nous aurions pu être attaqués par l'Oni à ce moment précis et de toute façon nous avons perdu un temps précieux à te chercher. Tanaka a dû se réduire à parler avec des étas à plusieurs reprises pour donner des consignes au cas où ils te retrouveraient et tout cela pour ton petit confort. Si c'est la chaleur et la propreté que tu recherches, saches que j'ai besoin de yorikis pour me représenter au palais d'émeraude et pour faire des recherches dans les archives. Si tu souhaites rester à mes côtés en campagne contre les ennemis de l'empereur tu devras veiller sérieusement à ce que ce genre de chose ne se reproduise plus !
Voici deux Bu. Ils te serviront à acheter quelques récipients tissus et mesures de riz pour la famille du jeune éta qui est venu nous avertir que des malfrats attaquaient le crématorium. Tu iras porter tout ceci demain dès l'aube au quartier des étas en gage de récompense pour ce jeune garçon qui a su vaincre sa peur et nous porter un message qui a eu des effets bénéfiques sur notre enquête. Tu me prouveras par cette action que tu es capable de faire abstraction des souillures quand c'est nécessaire.

Katsumi, je dois avouer que je suis déçu par ton attitude... J'ai pu comme à l'habitude apprécier la vivacité de ton regard acéré et la puissance de ton bras. Pourtant quand je te donne l'ordre d'organiser la surveillance d'un hangar, je tiens à ce qu'il soit exécuté dans les plus brefs délais ! Tu n'as pas à requérir le conseil des shugenjas dont ce n'est pas je pense le domaine de prédilection. Si je te demande quelque chose plutôt qu'à un autre yoriki c'est que je t'ai jugé plus compétente dans ce domaine. J'attends des résultats, pas des consensus, et en situation critique, seuls les Kamis savent ce qui aurait pu nous arriver si nous n'avions pas su nous organiser rapidement face à l'adversité. Peut-être étais-tu troublée par les événements récents concernant Takuni ? Je le comprends mais ne peux pas le tolérer, tu dois savoir oublier les émotions qui nuisent à ta tâche.
C'est pourquoi je ne te cache pas que j'attendrai mieux de toi à l'avenir. Je compte te mettre prochainement à l'épreuve dans le domaine de l'organisation militaire. Un de nos points faible semble être le manque de cohésion face aux embuscades et lors des combats rapprochés. Tu seras responsable de l'organisation de notre défense dans ce genre de situation, de même que pour tout ce qui concerne la protection de notre groupe au jour le jour : choix des tours de garde, disposition stratégique en ordre de marche et autres. J'attends de la rigueur et de l'efficacité et je sais que tu en es capable ! Je veux des résultats directs.
D'autre part, je pense que tu as eu des choix malheureux dans l'organisation stratégique lors de l'attaque de l'Oni, mais tu n'es hélas pas la seule !

(Je m'adresse désormais à tous mes yorikis...ou presque...)

Pourquoi vous êtes vous précipités sur les petites créatures accompagnant le maître Oni alors que nous savions tous que ce dernier pouvait semble-t-il en produire à volonté ? Je crois qu'il fallait avant tout éradiquer l'origine du mal ! Bien sûr votre expérience de la lutte contre l'outremonde n'est qu'a ses balbutiements. Ce type de combat est nouveau pour vous et vos erreurs sont compréhensibles. Je pensais que vous aviez tiré suffisamment de leçons de votre quête dans l'outremonde et je me suis trompé. Soit ! Je dois poursuivre votre formation dans ce domaine car nous n'en avons visiblement pas terminé avec ce problème. J'attends donc une attention redoublée de votre part aux différents cours que je vais vous prodiguer !

J'annonce aussi que nous partirons dès demain pour les terres du clan du Crabe où, entre autres, je me chargerai de poursuivre votre formation. Vous devrez tous m'y accompagner. La cadence sera rapide, les arrêts peu fréquents et la discipline la plus extrême de rigueur. Je vous rappelle que nous devons escorter la précieuse lame des vents jusqu'à Kyuden Doji.

Si certains considèrent qu'ils sont prêts pour aller voir leur senseï, j'estime quant à moi qu'ils en sont encore loin et qu'il est indécent pour moi d'envoyer des personnes aussi peu respectueuses de leurs fonctions et à l'attitude aussi médiocre se présenter devant leurs vénérables maîtres. Je ne tiens pas à ce que tout Rokugan puisse rire de mes yorikis ! Lorsque la discipline, l'unité et l'harmonie seront de nouveau au goût du jour je reprendrai cette décision en considération. Je pense que ni les désobéissants, ni les douillets pas plus que les indécis n'intéressent vos vénérables maîtres. Pensez-y ! En attendant, je souhaite que vous fassiez à nouveau vos preuves....

Enfin, suite aux événements récents et aux vues des compétences dont il a su faire preuve depuis son retour parmi nous, rigueur, tempérance, sang froid et efficacité, j'ai décidé de nommer Mirumoto Shiryu San, mon premier yoriki. En mon absence n'importe quelle personne souhaitant me rencontrer ou me remettre un message devra s'en remettre à lui. De plus il aura en mon absence autorité sur tous mes autres yorikis et sera le garant des ordres que j'aurai donnés.

Qu'il soit fait ainsi"


Magistrat KUNI OSAKU.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nouvelle : Discours suite à Et la Nuit resonna de 1000 cris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Discours à la nation
» [LIBRE] Une nouvelle Directrice
» EVENEMENT ~ La dernière nuit (suite), [ PV tout le Clan ! ]
» Arrivée d'une nouvelle recrue
» Petite nouvelle du Renard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shiro Megumi :: La Bibliothèque :: Nouvelles-
Sauter vers: