Shiro Megumi

aventures dans l'empire d'Emeraude
 
AccueilGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Du bilan à l'action.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yukimori

avatar

Nombre de messages : 996
Localisation : CAEN
Date d'inscription : 28/09/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
3/10  (3/10)

MessageSujet: Du bilan à l'action.   2/11/2006, 14:35

Retiré dans sa suite le magistrat Kun Osaku médite sur le bilan des ses dernières enquêtes.

Le commanditaire de l’assassinant de sotori à été identifié, de même que les différents rouages du complot.
Ce dernier est un puissant shugenja du clan de la mante descendant d’une famille maudite. Il est très probablement en opposition avec l’actuel daïmio mante (en témoigne la surveillance de l’espion / ronin shugaï qui semble proche du Daïmio en place).

Le comploteur a pris la fuite par la mer avec la recette de l’impôt de 4 districts et le sceau impérial.
Le tout au nez et à la barbe du gardien du sceau et des gouverneurs locaux.

Le magistrat se sent impuissant, dans cette ville qu’il ressent comme hostile.
Il est atterré par l’incompétence des autorités locales, mais plus que tout s’en veut de ne pas avoir pu protéger l’impôt. Mais son rôle de protecteur de l’héritier impérial était prioritaire : il ne pouvait se permettre de révéler ses soupçons dans l’enceinte du manoir de Hida Kosuga, tout en soupçonnant ce dernier d’être mêlé au grand complot, Les risques d’exposition de l’héritier étaient trop important…

Maintenant, le comploteur s’est enfuit… mais Kuni Osaku n’a pas dit son dernier mot.

Comment en tel complot peut-il avoir été réalisé sans appuis internes ?
Comment s’y prendre pour éliminer tous les témoins d’une telle manipulation sans attirer l’attention ?
40 figurants équipés à l’identique des légionnaires d’émeraude, se comportant avec la même discipline ça laisse forcement des traces quelque part.
D’où vient le matériel ?
Qui a formé les soldats ? Qui sont ces soldats ? 40 hommes du clan de la mante en ville ne peuvent passer inaperçu… ont-ils été recrutés sur place ?
Où se sont-ils procurés la copie des documents officiels ? Falsifier un sceau est une chose mais maîtriser les règles et formules administrative impériales en est une autre…

Bref pour le magistrat l’heure est à l’action, et voilà dans quoi il se lance :

1. Contacter les écoles de Shugenja et shugenjas de renom avec Isawa Tu et leur proposer un défi : un navire est parti la veille au soir dans la tempête, en direction probable les îles de la soie. La première école capable de fournir la destination précise et/ou d’offrir une surveillance à distance du navire remporte le défi.
autre questions soumise au shugenjas: a partir d’objets ayant appartenu à quelqu’un est-il possible de retrouver le domicile de cette personne ou un autre lieu marquant ou aurait séjourné l’objet (le magistrat pense aux objets des ninjas).

2. Enquête sur les docks. Le magistrat chausse son vieux kimono râpé et un chapeau de paille pour mener une enquête minutieuse sur les docks. Il interroge les samouraïs, marins, commerçants, forces de l’ordre, service de capitainerie etc… qui ont pu se trouver à proximité du navire Mante. Objectifs : reconstituer l’emploi du temps de ces derniers jours, retrouver les contacts des comploteurs en ville, identifier leurs réseaux, les membres de leur équipage et leurs ressources. Le magistrat recherche tout indice, aucun témoignage n’est écarté. Pour sa protection discrète lors de cette enquête le magistrat d’attache le service de 5 ronins triés sur le volet. Les personnes interrogées susceptibles de présenter un intérêt sont mises sous surveillance.
une des pistes à suivre : Lorsque le magistrat à lancé le sort de « Peur » pour freiner la progression des voleurs d’impôt certains hommes ont pris la fuite… il est peut être possible de les retrouver.

3. Exploitation des indices : tout personne contactée, tout lieu fréquenté par les comploteurs est systématiquement exploité. Les services des magistrats locaux sont mis à contribution si nécessaire.

4. Contacter les magistrats locaux, services des gouverneurs, services chargés du commerce, guildes, milices, clubs privés, … pour identifier des « spécialistes » du clan de la mante. Il doit forcement exister des commerçants / marins à Otosan Uchi qui exportent et se rendent régulièrement sur les îles de la soie et/ou d’ancien mantes repentis qui ont échappés au pogroms. Kuni Osaku recherche les hommes de terrains capables de l’informer sur le contexte politique des îles de la soie, les relations entre son nouvel ennemies et le daimyo mante, le rôle de shugaï, etc...

5. l’anti guet-apens : le magistrat pense que les comploteurs ont laissés des hommes en ville chargés de les informer du suivi de la situation et d’éliminer tous les témoins gênants. Ces hommes sont particulièrement forts puisqu’en trois jours à otosan ushi le magistrat et ses yorikis n’ont jamais réussi à les repérer tandis que ces espions ont laissé une traînée de cadavres derrière eux. Bref, Osaku qui pense en avoir toujours un ou deux sur les talons monte un anti guet apens. Le principe est le suivant. Lors d’une enquête de proximité le magistrat traverse une petite ruelle et entre dans un commerce repéré à l’avance. A l’intérieur le magistrat échange ses vêtements avec ceux d’un figurant de taille équivalente. Le figurant se montre à peine aux fenêtres de façade et passe du temps avec le commerçant tandis que Osaku sort par l’arrière boutique et organise le bouclage de l’îlot et des toits avec l’appuis de la milice et des magistrats locaux. Toutes les personnes prises dans les mailles du filet doivent justifier de leur présence et d’un alibi béton. Le filet possède une faiblesse « volontaire » exploitable par un espion audacieux. Un groupe constitué de shugenja et samouraï compétents (akira, tu…) est chargé de prendre en filature le(s) poisson(s) trop audacieux et de localiser leur repaire.

6. Voyons déjà ce que donnent ces initiatives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumagaya

avatar

Nombre de messages : 1905
Date d'inscription : 16/09/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Du bilan à l'action.   30/1/2007, 09:21

Kumagaya, encore bmien amoché après le combat de la nuit, propose à Shiryu d'aller tous les deux contacter les magistrats... (point 4) afin de trouver des renseignements sur le Clan de la Mante.

...

Le soir, lorsque Kumagaya rentre après avoir passé la soirée chez le gouverneur Yotsu, il va voir Osaku et lui relate son rencontre avec Sugaï (cf post "Le sous-district Yatoshin dans le district de Kosuga")
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megumi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2533
Date d'inscription : 17/09/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
1/10  (1/10)

MessageSujet: Action magistrat N° 1   27/2/2007, 13:17


1. Contacter les écoles de Shugenja et shugenjas de renom avec Isawa Tu et leur proposer un défi : un navire est parti la veille au soir dans la tempête, en direction probable les îles de la soie. La première école capable de fournir la destination précise et/ou d’offrir une surveillance à distance du navire remporte le défi.
autre questions soumise au shugenjas: a partir d’objets ayant appartenu à quelqu’un est-il possible de retrouver le domicile de cette personne ou un autre lieu marquant ou aurait séjourné l’objet (le magistrat pense aux objets des ninjas).



Présenté de la sorte, l'intérêt que revêt ce défi n'est pas évident. Il semble plutôt que le magistrat souhaite obtenir la collaboration de Shugenja ou école de magie sans avoir à demander cela dans les formes et/ou à en "assumer" le prix. Le ressort du défi est un peu limité pour motiver des personnalités prestigieuses puisque la portée de leur action n'est pas évidente. Le prestige de Kuni Osaku est certes important mais dans la capitale impériale, il se dilue quelque peu. Surtout le prestige de Osaku n'est à ce jour appuyé par aucun courtisan influent de la cour impériale. En clair, sauf présenté habillement par un courtisan digne de ce nom, la requête (le défi) présentée ne suscite pas grand intérêt auprès des intéressés qui ne voient pas bien ce qu'ils ont à y gagner. Etre déclaré vainqueur d'un défi proposé par un magistrat peu influent à Otosan Uchi et pas spécialement réputée pour ses connaissances en magie... Quant à Isawa Tu, malgrè lui aussi une certaine réputation, Otosan Uchi n'est pas non plus l'endroit où il est le plus admiré.
A la question subsidiaire, la réponse est "Oui, en théorie. En pratique, cela dépend beaucoup des objets, de leur valeur pour la personne, du temps écoulé, etc..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megumi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2533
Date d'inscription : 17/09/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
1/10  (1/10)

MessageSujet: Action magistrat N° 2   27/2/2007, 18:20


2. Enquête sur les docks. Le magistrat chausse son vieux kimono râpé et un chapeau de paille pour mener une enquête minutieuse sur les docks. Il interroge les samouraïs, marins, commerçants, forces de l’ordre, service de capitainerie etc… qui ont pu se trouver à proximité du navire Mante. Objectifs : reconstituer l’emploi du temps de ces derniers jours, retrouver les contacts des comploteurs en ville, identifier leurs réseaux, les membres de leur équipage et leurs ressources. Le magistrat recherche tout indice, aucun témoignage n’est écarté. Pour sa protection discrète lors de cette enquête le magistrat d’attache le service de 5 ronins triés sur le volet. Les personnes interrogées susceptibles de présenter un intérêt sont mises sous surveillance.
une des pistes à suivre : Lorsque le magistrat à lancé le sort de « Peur » pour freiner la progression des voleurs d’impôt certains hommes ont pris la fuite… il est peut être possible de les retrouver.

--------------------------------------------------------------------

Ah !! Nous y voilà ! Retour au source pour le magistrat, comme au bon vieu temps de ces débuts en tant que Chasseur de sorcière Kuni avec son sensei !! Ca c'est du maitrîsé :une bonne dose de flair, un soupçon de ruse, un zeste d'intimidation et surtout beaucoup de clairvoyance. Bref, tout ce qui a fait de Kuni Osaku le grand magistrat qu'il est aujourd'hui.
Les docks sont vastes à Otosan Uchi et se répartissent principalement entre 2 districts de part et d'autre du fleuve. Osaku se concentre sur la partie des docks où le bateau était amaré. Pour sa sécurité, Shiryu et Akira rôdent non loin, eux aussi habillement vétus de kimono sobre ne laissant pas deviné leur charge. (Impossible de trouver 5 ronins fiables en si peu de temps). Après moults péripéties, voilà ce qu'ils découvrent :
- Le bateau "La crevette dorée" est arrivé à Otosan Uchi il y a 10 jours avec une cargaison d'algues et de tissus. La provenance du navire était les terres de la famille Yasuki, la cargaison devait être livrée au bras droit du gouverneur Kosuga, un certain Yasuki Hotaro .
- Yasuki Hotaro s'étant porté garant, le bateau fut autorisé à stationner au port sans être davantage inspecté par la milice portuaire.
- Aucune trace de transaction commerciale (donc de taxe) n'a été enregistré concernant les marchandises de ce navire.
- Les dokers ont remarqué que l'équipage (assez nombreux) vivait à bord et ne descendait presque jamais à terre ou alors par petit groupe de 4 ou 5 max, à la nuit tombée. Ces "marins" avaient l'air de dur, sans doute des vétérans du clan de la Mante, ce qui explique leur discrétion.
- Une petite enquête de voisinage dans les établissements du coin permet de retrouver des tavernes où les "marins" se sont rendus. Ils ont toujours été assez discrets. Toutefois, dans l'une d'elles, le tenancier témoigne d'une rixe. Vos suspects ont été pris à parti par une bande locale qui voulait leur extorquer de l'argent. La bagarre a été très rapide et violente : les truands ont tous été tués. Les marins ne sont jamais revenus ensuite.
- Malgrè vos efforts, il est impossible de trouver/remonter une piste vers un quelconque contact hormis Yasuki Hotaro.
- La recherche des fuyards est un peu plus fructueuse, vous arrivez à savoir qu'ils sont 3 à avoir quitté la ville la nuit dernière en franchissant les ruines du mur extérieurs au petit matin. Ils ont donc une grosse journée d'avance sur d'éventuels poursuivants...


Dernière édition par Megumi le 11/12/2009, 18:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shingen

avatar

Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Du bilan à l'action.   28/2/2007, 00:22

Dès que l'on rapporte ces informations à Tu, celui-ci ne manque d'y réagir.
"Un Yasuki ? Quelle drôle de coïncidence ! Rappellez-vous mes amis ! Quand nous avons rencontré pour la première fois Shugaï, enfin je veux dire après sa noyade bien sûr ; et bien nous étions en train de "précéder" une cavalerie Yasuki. Shugaï nous a alors proposé son aide pour traverser un bras de mer en échange d'une entrevue en tête-à-tête avec un shugenja corrompu Asahina - qui aurait mieux fait de ne jamais revenir de par-delà la muraille si vous voulez mon avis.
Il est vrai que ce détail ne nous éclaire pas beaucoup mais il a tout de même le mérite de confimer le discours que Shugaï tenait il y a peu à Kumagaya. Le commanditaire de Shugaï cherche à nouveau à mettre des bâtons dans les roues d'un membre éminent de la famille Yasuki.
Si vous voulez mon avis, j'ai l'impression que cette histoire sent aussi fort qu'un cadavre de trois jours ! Après d'honorables et vénérables licornes, ce sont les Yasuki qui procèdent à de basses et viles actions.
"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yukimori

avatar

Nombre de messages : 996
Localisation : CAEN
Date d'inscription : 28/09/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
3/10  (3/10)

MessageSujet: Re: Du bilan à l'action.   7/3/2007, 21:24

salut à tous
j'avais lancé ces idées sur Internet en pensant qu'elles serviraient de pistes pour le prochain scénar... mais on peut aussi le gérer en ligne... pas de problème, si ce n'est que je manque de temps pour donner suite à tout ceci.
et pourtant il y aurait beaucoup à faire à commencer par la manière d'aborder les écoles de magie. ou encore diserter sur le rôle des Yasukis.

tout ça pour dire que je ne vous oublies pas, que ce ne sont pas les idées qui manquent et qu'il serait surtout bien de fixer une nouvelle date pour la suite.

seb
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du bilan à l'action.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du bilan à l'action.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Contre la vie chère, Marc Bazin a un plan pour l'action!
» Dernier bilan de choléra:14,642 cas et 917 décès
» Le bilan des inondations en Haiti
» Bilan de l'annee 1 de Preval II selon les medias

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shiro Megumi :: Otosan Uchi - la capitale impériale et ses environs :: Toshisoto-
Sauter vers: