Shiro Megumi

aventures dans l'empire d'Emeraude
 
AccueilGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Quelque part, non loin de la route du Très Haut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shingen

avatar

Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Quelque part, non loin de la route du Très Haut   21/10/2006, 21:01

Le jeune samouraï souffla la bougie et traversa la pièce vers la porte extérieure. Tandis qu’il patientait quelques instants avant de faire coulisser le panneau de bois, il se rappela les raisons de toujours éteindre la lumière avant d’ouvrir une porte donnant dehors. La première, ne jamais offrir à son adversaire une silhouette bien nette dans l’embrasure d’une porte. La seconde, en restant temporairement dans le noir, les yeux ont le temps de s’habituer à l’obscurité de la nuit et ainsi la vision est plus précise une fois sorti. Etre Scorpion n’est pas la simple appartenance à un clan, c’est une philosophie.
Le jeune homme fît glisser le panneau sur la droite et observa à l’extérieur. Sa pièce donnait sur la petite coursive couverte qui entoure la cour de la résidence. Une pluie battante détrempe le sol du modeste jardinet, quelques éclaboussures de boue venant souiller le bois ciré de la coursive. Personne à gauche. A droite non plus. Rien. Seul un large chapeau de pluie posé au sol contre une poutre de soutien.
A la vue du chapeau de paille tressée, le jeune scorpion comprend immédiatement : l’ombre immobile sous l’averse, au milieu de la cour, n’est pas celle d’une statue mais celle de celui qui l’attend. Pourquoi donc le shugenja lui a-t-il donné rendez-vous à cette heure et sous la pluie ?
S’emparant du chapeau, le jeune homme glisse le plus silencieusement possible vers le banc où son collègue du Phénix l’attend assis en position du lotus. Les faibles lumières émanant du bâtiment éclairent suffisamment la cour pour voir que le shugenja Isawa a les yeux fermés. Le vacarme fait par le véritable torrent qui s’écoule de la gouttière masque l’immonde bruit de succion des sandales dans la boue.


Sans même ouvrir les yeux ou même tourner la tête dans sa direction, le yoriki d’émeraude dit au jeune homme :
« Bonsoir Raiden ! Merci de m’avoir rejoint.
Tu sais que les soirées sont réservées à la réflexion et l’éveil spirituel. Aussi, je me suis dit que tu accepterais peut-être de méditer avec moi sous la pluie. C’est un excellent entraînement... Tu sembles surpris. Si c’est dû au fait que je t’ai repéré, sache que même lorsque je ne t’entends pas, la Terre, elle, te sent. Mais là, n’est pas le sujet. Je t’en pris, installe toi face à moi. Mes senseïs m’ont enseigné à faire fi des conditions climatiques et je te propose d’essayer ensemble.
»

Le jeune Raiden se met en position, et tente de maîtriser sa respiration. Alors qu’il cherche à ralentir ses pulsations internes pour les mettre en harmonie avec son environnement, un frisson le fait perdre sa concentration. Il est trempé jusqu’aux os. Le froid s’insinue sous son kimono et lui glace le cou. Un nouveau frisson et voilà maintenant qu'il tremble. Il ouvre alors les yeux pour voir comment son collègue arrive à se maîtriser. Face à lui, le regard blanc d’Isawa Tu le fixe.
Après de longues secondes de silence, le Phénix sourit et reprend la parole d'une voix grave et sérieuse :

« Qu’attends-tu de ta présence aux côtés de Kuni Osaku, Raiden-san ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megumi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2533
Date d'inscription : 17/09/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
1/10  (1/10)

MessageSujet: Quelque part, non loin de la route du Très Haut   25/10/2006, 11:12

Raiden fixe Isawa Tu au travers du rideau de pluie qui ruisselle de son chapeau et tombe devant le masque qui couvre son visage.

Raiden : " Gloire et Honneur, maître shugenja. La vie d'un samurai est dédiée au service de son maître et je n'attend rien de plus, comme vous je suppose. Est-ce pour m'interroger que vous m'avez donné rendez-vous en plein coeur de la nuit ? A moins que vous n'ayez des révélations à me faire... "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shingen

avatar

Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Quelque part, non loin de la route du Très Haut   28/10/2006, 21:29

La réponse du shugenja se fait attendre. Ses yeux sont plongés dans ceux de Raiden mais sans aucune trace de défi. Il semble que Tu cherche à jauger son interlocuteur pour estimer quelle dose de confiance lui accorder.
Tandis que les secondes s'écoulent doucement, semblables à de longues minutes, la pluie diminue. La forte averse devenant simple bruine. C'est alors que, recouvrant un peu de visibilité, le regard de Raiden est attiré par une autre forme immobile à l'autre bout du jardin, dans le dos de l'Isawa. Cette fois, il est évident que le propriétaire de l'établissement n'aurait pas mis une statue sur la coursive entourant le jardin.
Isawa Tu sourit et referme les yeux.


"Je suis heureux que toi aussi tu aies remarqué sa présence. Sache que Shiryu-san n'a pas été convier à notre rendez-vous et je ne lui en ai même pas fait mention. Mais nos chemins ne sont jamais très éloignés. Je ne sais pas ce qui t'a fait remarqué qu'il était ici mais, pour ma part, j'ai senti comme bien souvent la présence du dragon protecteur à proximité et j'en ai donc déduis qu'il prenait le frais non loin de nous."
Tu marque une courte pause et reprend en ouvrant à nouveau les paupières.
"Je crois que Shiryu serait d'accord pour dire que lui et moi partageons un peu plus qu'une simple relation entre collègues. Les évènements auxquels nous avons été confronté nous ont permis de nous rapprocher tel des frères de sang. J'aimerais qu'un jour il puisse en être de même pour toi et moi. Ce serait un grand honneur.
C'est en partie pour cela que nous nous entraînons ici ce soir. Afin de faire plus ample connaissance. Et crois-moi, je suis assez curieux de connaître mes compagnons d'armes. Pourquoi ne me raconterais-tu pas un peu ton histoire ? Ensuite, quand nous aurons fini de travailler, si le temps reste aussi maussade et que tu désires continuer à bavarder, je serais plus que ravi de te faire déguster un petit saké délicieusement fruité que j'ai trouvé l'autre jour près du mur d'enceinte.
"
Le shugenja se redresse, se replace dans une position du lotus confortable et dit :
"Je t'en pris, Raiden. Je suis prêt. Tu peux démarrer quand tu veux. Allez… Dis-moi ce que ça fait de suivre la formation minutieuse de La Grue Grise et même de rencontrer Sotorii."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megumi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2533
Date d'inscription : 17/09/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
1/10  (1/10)

MessageSujet: Quelque part, non loin de la route du Très Haut   3/12/2006, 21:42

Raïden : " Je vais sans doute vous décevoir maître Isawa mais la Grue Grise n'est qu'un vieu bouc lubrique dont l'enseignement au sabre est lent, douloureux et long. Heureusement toutefois, ses leçons sont efficaces sans quoi cela ferait longtemps que le vieu aurait du faire seppuku. Quant à Sotorii, j'ai fait le serment de ne rien révéler à quiconque de lui lorsque j'ai eu le privilège d'être choisi pour être sa doublure. Votre curiosité est-elle satisfaite ? Ou bien est-elle aussi insatiable que votre soif de saké ? Dans tous les cas, vous comprendrez que je ne peux pas l'étancher, c'est au dessus de mon pouvoir. "

Raiden arbore une attitude indiquant qu'il semble assez fier de sa répartie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shingen

avatar

Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Quelque part, non loin de la route du Très Haut   4/12/2006, 07:34

Tu émet un rire nigaud mais sincère.

C'est au-dessus de ton Vouloir, Raiden-san. Nuance !
Mais nous ne sommes pas là pour jouer sur les mots.
En ce qui concerne les leçons d’un vieil homme insolite et grincheux, je peux dire que je te comprends car j’en ai eu mon lot. Toutefois, je pense que tu ne devrais pas parler ainsi de celui qui t’a appris ce qui te sera assurément indispensable pour survivre et avoir une longue et honorable existence.
Quant à mes soifs, qu’elles soient de connaissances ou de boissons réconfortantes, je préfère dire qu’elles sont généreuses plutôt qu’insatiables. Tu sais, je ne suis pas fier de mes déboires passés mais je les assume pleinement et je ne voudrais pour rien au monde changer ce qui a été. L’heure n’est pas à l’apitoiement de soi-même, bien au contraire ! Notre charge réclame de nous un surpassement de soi pour protéger un Empire affaibli et en danger ainsi que réinsuffler l’espoir à la famille impériale.


Tu, dans un froncement de sourcils, pose les coudes sur ses genoux et joint l’extrémité de ses doigts. Se tapotant un instant la lèvre de ses index réunis, il reprend.
Cette histoire de doublure m’intrigue. Pour avoir eu l’insigne honneur de rencontrer l’Héritier, je peux dire que tu lui ressembles de façon impressionnante. Toutefois, je serais curieux de savoir ce qu’il s’est passé entre vous pour qu’au pire moment – (Tu lève un index pour souligner ses propos) j’entends par là au moment où il semblait le plus en danger car ayant déjà été victime d’une tentative d’assassinat ou d’enlèvement d’envergure – il décide de t’éloigner de lui.

L’attitude de l’Isawa ne permet aucun doute possible : il n’en a pas fini avec le Scorpion et semble bien déterminé à ne pas se laisser déstabiliser par la dernière pirouette de courtisan de son interlocuteur. Cependant, son expression est moins assurée qu’au début de l’entrevue. La conversation semble s’engager sur un terrain peu familier au shugenja, réclamant toute son attention.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Megumi
Admin
avatar

Nombre de messages : 2533
Date d'inscription : 17/09/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
1/10  (1/10)

MessageSujet: Quelque part, non loin de la route du Très Haut   4/12/2006, 23:01

Raïden semble réfléchir et le silence s'installe dans le jardin. La musique des gouttes de pluie martellant les flaques et bassins reprend ses droits durant un court moment.

Raïden : " Isawa-san, connaissez vous ce que les membres de mon clan appelle un Kagemusha ? L'"ombre du guerrier" littéralement. Il s'agit d'un sosie qui prend temporairement la place d'une personnalité importante pour attirer l'attention de l'ennemi. L'invention de ce subterfuge est l'oeuvre du célèbre Shosuro Shingen. Depuis, il est régulièrement utilisé notamment sur le champ de bataille pour tromper l'ennemi en lui faisant croire que le général scorpion se trouve en un endroit où il n'est bien évidemment pas. C'est très efficace. Le Kagemusha prend le risque de s'exposer et les plus valeureux samurais ennemis se ruent sur lui souvent au mépris du bon sens et de toute stratégie, croyant pouvoir porter un coup décisif à nos troupes. C'est alors que nous frappons ! Cette stratégie, si elle porte souvent ses fruits n'est pas une garantie de survie pour le général scorpion. Privé de son escorte habituelle, prenant parfois la place d'un simple gunsaï, il peut se retrouver malencontrueusement en première ligne s'il n'y prend garde. Ce fut le cas pour Bayushi Takeda qui périt piétiné par une charge de cavalerie Licorne. Enfin, pour être efficace, le kagemusha ne doit pas être trop souvent en vue afin d'éviter toute bévue qui le démasquerait. Si des personnes qui ne sont pas dans le secret commencent à soupçonner quelque chose, il est alors nécessaire d'éloigner le sosie pendant quelques temps. Ma mission était de me rendre auprès du magistrat Kuni Osaku-san afin de l'observer et le sonder pour le compte de mon maître. Sotorii-sama voulait tester la fidélité et la perspicacité du magistrat avant de lui confier une mission extrêmement délicate.


Raïden détache lentement son masque et le retire. Son visage semble l'exact reflet de celui de Sotorii !! Raïden lève le visage vers les nuages nocturnes et la pluie ruissèle sur son visage. Lorsqu'il fixe à nouveau son regard sur Tu, un étrange sourire se dessine sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shingen

avatar

Nombre de messages : 770
Date d'inscription : 09/10/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
5/10  (5/10)

MessageSujet: Re: Quelque part, non loin de la route du Très Haut   14/12/2006, 01:56

Tu regarde un instant son interlocuteur, le visage de marbre. Puis, lentement, son masque d'impassibilité laisse place à un franc sourire.

"Je constate avec plaisir, et honneur, qu'à nouveau les Fortunes me sourient. En effet, Ami, c'est la seconde fois que j'ai le privilège de contempler l'illustre visage d'un seigneur ordinairement masqué. Si Togashi Yokuni-sama m'a fait la grâce de me révéler le véritable visage du Dragon, je peux aujourd'hui remercier les Fortunes d'avoir la chance de contempler le votre."

Sur ces paroles, Tu s'incline respectueusement devant Raïden, son front venant touché le banc sur lequel ils sont tous deux assis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelque part, non loin de la route du Très Haut   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelque part, non loin de la route du Très Haut
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si jamais vous avez une centaine de secondes qui traine quelque part . ^^'
» Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total.
» « Je ne vous aurais pas déjà vu quelque part ? » [Taylor]
» en retard, en retard. j'ai rendez-vous quelque part ! (jin kyung)
» Etre né quelque part c'est toujours un hasard...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shiro Megumi :: Otosan Uchi - la capitale impériale et ses environs :: Toshisoto-
Sauter vers: