Shiro Megumi

aventures dans l'empire d'Emeraude
 
AccueilGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelle - Jeu de guerre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kumagaya

avatar

Nombre de messages : 1905
Date d'inscription : 16/09/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Nouvelle - Jeu de guerre   16/9/2006, 14:49

Ikoma Kumagaya est convoqué d'urgence au palais du Champion d'Emeraude alors qu'il est en mission avec la magistrat d'Emeraude Kuni Osaku dans les terres du clan de la Grue. Ils viennent d'affronter quelques Onis et de reprendre l'un des douze parchemins noirs des mains d'un sorcier Maho. Il fait aussitôt route vers la demeure du Champion d’Emeraude en compagnie de son doshin et cousin Ikoma Tobeï, laissant le magistrat et ses yorikis clore l'enquête.

Sur place, le palais est agité car une partie de la cour impériale est présente pour accompagner le fils de l'empereur dans sa visite. Le jeune Sotorii est venu assister à des exercices des Légions d'Emeraude.
Une véritable cour d'hiver s'improvise au palais du Champion d'Emeraude. De nombreuses tentes ont été installées autour du palais pour accueillir les courtisans qui ne peuvent y loger et tous les suivants.
Kumagaya se présente au palais et constate avec stupéfaction qu'une suite lui est réservée dans le palais. C'est une des meilleures chambre, réservée habituellement aux visiteurs illustres. A peine installé, Kumagaya reçoit la visite de Otomo Banu. Banu est un personnage extrêmement puissant puisqu'il est le régent désigné. C'est un homme de presque 40 ans, assez corpulent, au visage doux. Il est très élégant et a vraiment la prestance d'un courtisan impérial. Il est accompagné par une nuée de jeunes courtisans assez élégants qui ne cessent de chuchoter tandis qu'il discute avec Kumagaya, ce qui est contraire à l'étiquette mais Banu semble le tolérer. Banu lui explique la raison de la visite de Sotorii et la raison de son rappel :
" Le fils de l'Empereur a demandé à assister à un exercice de stratégie en grandeur nature. Il souhaite que deux généraux de son choix s'affrontent. Le choix du futur Empereur s'est porté sur Daidoji Mitsuhide, le commandant des Légions d'Emeraude et sur Ikoma Kumagaya, le Lion à trois pattes. Chacun aura 2 légions sous ses ordres et devra capturer les portes drapeaux adverses. Le premier qui capturera tous les portes drapeaux adverses ou le général adverse se verra déclaré vainqueur. Il est évident que le vainqueur se couvrira de gloire alors que le perdant... "
Le sourire de Banu qui suit cette annonce est difficile à interpréter pour Kumagaya.
" L'affrontement aura lieu dans quelques jours... Les modalités vous sauront communiqué par mon assistant. "

Le premier réflexe de Kumagaya est d'aller prier les fortunes ainsi que ses ancêtres pour que leur sagesse le guide dans ce duel.
Kumagaya se rend alors au sanctuaire du palais du champion d'Emeraude. Il s'agit ni plus ni moins d'un temple adossé au mur intérieur de la citadelle. Ce sanctuaire est un peu original dans le sens où il ne rend pas hommage aux Fortunes directement mais est dédié aux grands principes du Bushido. Toutes les vertus du Bushido n'y sont pas représentées d'égale façon. Le courage, la loyauté et l'excellence sont les plus mises en avant. De grandes calligraphies de maître prônent ces vertus.
Tandis qu'il médite paisiblement pour trouver la paix intérieure et laisser le vide emplir son esprit, Kumagaya ressent un frisson sur sa nuque et une présence face à lui. Calmement, il ouvre les yeux mais ne voit personne. Pourtant, il est sûr qu'il y a quelqu'un... Les volutes d'encens s'agitent alors de façon inhabituelle en l'absence de vent, et font apparaître la silhouette d'un homme : un moine. Ce moine éthéré le fixe du regard et un sourire bienveillant apparaît sur son visage défiguré par une large cicatrice. La fumée devient plus intense et donne davantage de relief au personnage. Quelque chose en lui semble familier mais il ne saurait dire quoi exactement. Dans sa tête, il perçoit une voix :

" Fils de la déesse
Chacun doit avoir sa chance
Saisit la au vol. "

La fumée semble alors se dissiper mais le bushi croit apercevoir une deuxième silhouette derrière le moine. C'est fugace mais quelque chose au fond de lui lui donne la certitude qu'il s'agissait du célèbre Ikoma.

"Pour mes ancêtres
et pour mon honneur,
le lion va vaincre la grue."

Voici ce qu'est la réponse de Kumagaya alors que les dernières fumées se dissipent...

Ce message des esprits lui met une pression supplémentaire, même si il est déjà très remonté pour remporter cette exercice. Pour lui, cet affrontement à venir devient aussi important qu'une vraie bataille maintenant. Il y a plus que son honneur en jeu dorénavant. Ses ancêtres le regardent et l'encouragent. Il ne peut plus échouer. Toutefois, il reste troublé par ce moine. Qui peut-il bien être... Il a beau chercher dans ses souvenirs, ce moine ne correspond à aucun de ses ancêtres. Il est probable qu'il doit appartenir à une famille vassale du clan du Lion. Sans doute une famille fondée par quelques valeureux Samurais Ikoma qu'un daïmyo aura récompensé en leur offrant des terres et en leur permettant de fonder une lignée. Ce qui est sûr, c'est qu'il va se renseigner là dessus. Son père saura sûrement...

Kumagaya passe une nuit agitée, ses pensés allant de l'Oni qui a ravagé le village du clan de la Grue à cette vision d'Ikoma... Lorsqu'il se réveille, il est déjà tard dans la matinée. Cela ne lui ressemble guère. Mais il se sent mieux après les dures épreuves des jours précédents. Il est temps pour lui de préparer cette bataille.

Il apprend auprès de l'assistant d'Otomo Banu que le lieu de la bataille n'a pas encore été fixé. Mais on lui présente dès lors les troupes qui sont à sa disposition s'il souhaite les entraîner de façon particulière avant le jour J.
Parmi les officiers, il reconnaît le gunso Hida Fujisaka, une connaissance de ses collègues yoriki. Il a participé au tournoi de Topaze en même temps que Mirumoto Shiryu, Isawa Tu et Otaku Katsumi. On lui présente ensuite son aide de camp, les deux commandants qui dirigerons chacun une kaisha (compagnie), les six capitaines et les vingt sergents. Chaque kaisha est constituée de sept guntais constituées elles-mêmes de vingt soldats. Kumagaya peut répartir ses guntais entre archerie, infanterie et cavalerie, mais avec deux guntais maximum de cavaliers tout de même. La plupart de ses soldats sont issus du clan du Lion, mais une partie appartient au clan du scorpion et une autre, plus petite ,au clan du Crabe. La bataille étant un exercice, on lui explique que les flèches seront mouché par des tissus imbibés de peinture et que les katanas et autres armes seront remplacés par leur équivalent en bois. Mais le stratège sait déjà que même avec des armes en bois, il y aura de la casse. Ces Samurais sont les troupes d'élite de l'Empire et un boken suffit largement à fendre un crâne et briser des membres.
Après l’inspection des troupes, le général du clan du Lion convoque son état major pour se présenter :
" Je suis Ikoma Kumagaya, le Lion à trois pattes, yoriki du magistrat d'Emeraude Kuni Osaku, tacticien de l'académie militaire Akodo et général victorieux de la bataille de l'Arbre de Vie. Comme vous le savez, Hanteï Sotorii-sama m'a fait l'immense honneur de mettre sous mes ordres les deux kaisha dont vous faites parti. Je dois mener cette armée contre Daidoji Mistuhide-sama qui mènera des forces équivalentes bien que différentes. Nous avons le même nombre de soldats, mais j'ai sous mes ordres les meilleurs soldats de l'Empire. Comme vous avez pu le constater, le fils de l'Empereur a désiré reconstituer les alliances de la guerre en cours. Je ne vous cache pas l'importance de l'issue de cette bataille pour nos clans. C'est peut-être pour nous l'occasion de donner un avantage décisif à notre alliance. Alors je voudrais que tous les soldats mettent tout le courage dont ils peuvent faire preuve comme à leur habitude. Que les membre du clan du Scorpion se souviennent des raids meurtriers que Mitsuhide-sama a perpétré sur leurs terres, que les membres du clan du Lion de n’oublient pas que nous avons une revanche à prendre sur le clan de la Grue. Je veux une armée plus qu'impressionnante. Je veux que vous ébranliez leur courage en faisant preuve du votre. Que les bushis de l'école Matsu soient en première ligne pour charger. Que les puissants crabes soient aussi redoutables que contre les créatures qui attaquent le mur. Avec mes connaissances sur l'art de la guerre et notre courage, nous allons gagner. "

Une fois sa présentation faite, Kumagaya essaye de compléter ses connaissances sur l'ennemi. Kumagaya en vient à la conclusion que deux choix s'offrent à lui pour sa stratégie:
Soit il lance toutes ses troupes à l'assaut et attaque à outrance, ce qui lui permet de mettre la pression très haut, et d'acculer son adversaire et de l'obliger à reculer. Il prend alors l'initiative, ne lui laissant que l'espoir d'un contre. Face à un adversaire comme Mitsuhide qui n'est pas réputé pour être très charismatique, même si c'est un bon commandant, cela peut fonctionner, surtout que ça n'est pas le style habituel d'un stratège comme Kumagaya et qu'il risque d'être très surpris. En plus le yoriki de Kuni Osaku a l'avantage d'avoir la plus grande puissance de frappe en combat rapproché avec les bushis du clan du Lion et du Crabe. A n’en pas douter, la victoire serait éclatante si son audace paie.
Soit il se lance dans une stratégie de contre. Il laisse alors l'adversaire prendre l'initiative et tente de défendre habilement jusqu'à ce que le général adverse commette une imprudence. Alors il lui faudra se jeter dans la brèche pour porter un coup fatal. Mais c'est un exercice qui nécessite d'être sur que l'adversaire craquera le premier.
La première solution semble plus efficace au stratège, mais l'ennuie car ne permet pas de montrer à Sotorii toute l'étendue de son savoir sur l'art de la guerre. Cependant, la seconde option est très risquée et avec un adversaire aussi rusé que le commandant des Légions d'Emeraude, cela peut tourner en sa défaveur s'il n'arrive pas à gérer toutes ses ruses. Pour Kumagaya, un tel dilemme ne peut se résoudre qu'après avoir pris conseil auprès de ses ancêtres. Il retourne donc au temple dans l'espoir que le sage Ikoma, qui a l'habitude de lui prêter sa légendaire intuition, le conseille à nouveau.

Donc, la veille du jour J, après avoir réfléchi sur toutes les stratégies les plus adaptées, Kumagaya se retire au temple pour y méditer et s'y recueillir. En entrant, il croise Mitsuhide qui en ressort. Il s'arrête face à Kumagaya, le salue et lui sourit. C'est la première fois que le Lion à trois pattes le rencontre vraiment. Ils s'observent l'un l'autre pour se jauger. C'est un homme bien bâti qui s'entretient. Sans aucun doute un redoutable guerrier, très expérimenté. Son attitude est détendue, il est en confiance. Kumagaya sent en lui une sérénité et une assurance que les plus puissants samouraïs atteignent lorsqu'ils maîtrisent leur art : l'art du combat. Ceux qui ont décrit Mitsuhide sans charisme se sont trompés (ou ont voulu tromper Kumagaya). Cet homme est un redoutable adversaire, Kumagaya en est persuadé maintenant. Il comprend mieux pourquoi c'est le stratège du meilleur samouraï de Rokugan.
"N'oublions pas qui nous servons." dit-il en s'éloignant en s'adressant à Kumagaya.
Sans hésitation, ce dernier répond:
"Ma famille est l'ennemi de l'oubli", puis marquant une courte pause, " et mon clan est le bras armé de l'Empereur".

Une fois le vieux samouraï parti, Kumagaya entre dans le temple en réfléchissant encore à cette rencontre. Son trouble ne dure pas et il entre en méditation après avoir fait les offrandes d'usage aux ancêtres.
Le temps et l'espace s'efface, le Vide envahit son esprit. Alors il ressent à nouveau la présence de deux personnages. Les mêmes que la dernière fois. Cette fois, le plus ancien s'approche. Il regarde le général agenouillé de façon bienveillante qui ressent alors son illumination qui l'éclaire et le réchauffe comme lorsque le soleil perce les nuages au printemps et réchauffe subitement l'air. Il s'adresse à lui directement dans son esprit:
" Kumagaya, nous sommes fier de toi. Tu as accompli de grandes et nobles choses déjà. Il te reste encore du chemin à parcourir sur la grande roue. Tu dois lever tes yeux vers le haut et regarder plus au loin, là où mènent les chemins qui se présentent devant toi. Perce le brouillard de tes sentiments et voit ce qui doit être accompli. L'équilibre est menacé et chaque choix pèse dans la balance. Trace ta voie, dans l'honneur et le devoir, pas dans la rancœur et la haine. N'oublie jamais qui sont nos maîtres : huit frères et sœurs."
Ikoma se retourne alors et la méditation se dissipe tranquillement. La journée est presque achevée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kumagaya

avatar

Nombre de messages : 1905
Date d'inscription : 16/09/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
6/10  (6/10)

MessageSujet: Re: Nouvelle - Jeu de guerre   16/9/2006, 14:49

Kumagaya quitte le temple et se dirige vers ses appartements. Il doit y rédiger les ordres pour les unités.
Dans son dos, une silhouette sort lentement du temple. Le vieux paysan l'observe en se frottant le menton tandis que Kumagaya s'éloigne. Un moine le rejoint : "Voulez vous du thé, Megumi-sama".

Etonné, le samouraï s'arrête et se retourne vers le vieux paysan en le saluant respectueusement. "Selon les dires d'Isawa Tu, il s'agit d'une fortune mineure de l'action héroïque"", pense-t-il.
Puis, il cherche du coin de l'œil Tobeï son doshin, qui devait l'attendre pour rédiger les ordres ensemble.
Il est justement perdu dans ses pensées en contemplant le jardin de chrysanthèmes où trône une magnifique statue représentant Amaterasu. Il voit Kumagaya le regarder et se précipite vers lui. Ce dernier se tourne à nouveau vers Megumi.
"Permettez moi de vous servir le thé Megumi-sama"
Megumi s'agenouille et se prosterne devant lui pour le saluer. Le front contre le sol, il répond :
"-Noble samouraï, il ne serait pas convenable que vous serviez le thé à un vieil homme comme moi. Je ne mérite pas un tel honneur."
Relevez vous Megumi-sama. Je sais qui vous êtes, Isawa Tu-san m'a parlé de vous. Et j'ai pu lire dans les archives du palais que vous avez rencontré plusieurs fois mon daïmyo. Acceptez de prendre le thé avec moi, j'aimerais discuter un peu avec vous... "
Se tournant cette fois ci vers son cousin:
" Tobeï-san, peux tu faire préparer du thé, nous irons le prendre dans ma pièce. "

Le vieux Megumi se relève doucement et essuie la poussière de son pantalon de toile. Il est maigre, plutôt petit et voûté. Il jette un regard par dessous à Kumagaya en souriant d'un air espiègle montrant ainsi une dentition imparfaite:
"- Isawa Tu-san, vous a parlé de moi... C'est un grand honneur qu'il m'a fait là. Serait-ce indiscret de vous demander ce qu'il vous a dit de votre humble serviteur.
- Il m'a conté leurs exploits et toutes les fois où vous êtes apparus à eux pendant ces moments. Notamment la fois où vous leur avez présenté votre ami Togashi Yokuni-sama. D'ailleurs, il m'a dit de ne pas me fier aux apparences et que derrière le vieux paysan que vous êtes, il y a quelque chose de bien plus vénérable. Il vous respecte et vous estime. Moi même, je suis très honoré de pouvoir vous parler enfin. Mais, ce n'est pas la première fois que nous nous croisons. Suite à ma victoire à la bataille de l'Arbre de Vie, je vous ai vu en train de discuter avec Okoda-sama sur une colline non loin. Est-ce l'un de vos amis aussi? Est-il également de votre rang?
-Hmm... Oui... Okoda-san. Ce noble samurai me fait l'honneur d'être un vieil ami à moi. Nous ne nous rencontrons pas souvent mais j'ai toujours beaucoup de plaisir à discuter avec lui. Mais nous ne sommes pas là pour parler du passé. Parlez moi plutôt de vous, Kumagaya. Qui êtes vous ? J'ai entendu parlé de vos exploits martiaux mais je me demande toujours ce qui vous motive ? Que croyez vous prouver lors de votre prochaine bataille ? Excusez ma curiosité mais je ne m'y connais pas autant qu'Okoda-san en terme de bataille. Je crois pourtant discerner que cette bataille pourrait être d'une importance capitale pour l'Empire. "
Il scrute alors Kumagaya d'un regard perçant sous ses sourcils broussailleux. Dehors, de lourds nuages ont envahi le ciel du soir et la nuit semble être tombée bien plus rapidement. L'air est chargé d'humidité et d'électricité. L'orage est proche. Kumagaya, après avoir regarder quelques instants vers le ciel, répond au vieux paysan:
" Le temps se gâte, hâtons nous de rejoindre ma chambre pour boire un thé... "
Il presse le pas tout en regardant droit devant lui, d'un air décidé. Mais il fait toutefois attention à ce que le vieil homme suive sa cadence. Puis, quelques instants plus tard, arrivé à couvert de l'abri qu'offre le palais, il reprend la discussion, conservant un air sévère.
" - Il y a en effet plusieurs enjeux pour cette bataille. Des enjeux politiques d'abord, car l'héritier de l'Empereur nous regarde et cela aura peut-être un impact sur le soutien impérial pour la guerre actuelle. Le clan de la Grue a dû organiser cet affrontement depuis quelques temps et ils pensent pouvoir gagner, mais je compte bien les décevoir. Je dois vaincre pour mon clan et son avenir, mais aussi pour mes ancêtres et leur honneur. Trop de fois la Grue a essayé de nous faire perdre la face... Mais il y a aussi des enjeux personnels: j'aimerais prouver à tout le monde que la place de commandant des Légions d'Emeraude convient mieux à un stratège de l'académie militaire Akodo. Je ne convoite pas moi-même cette place, car je ne suis pas encore un maître dans le domaine, mais il est clair dans mon esprit que cette place est faite pour un Lion. Il y a aussi le fait que Sotorii-sama m'a fait l'immense honneur de me choisir. Enfin, Ikoma le sage m'est apparu par deux fois au temple que nous venons de quitter. Vous avez peut-être d'ailleurs vu cette dernière intervention? Tant de regards sont tournés vers moi que je suis dans l'obligation de gagner face à ce prestigieux adversaire. Quant à ma stratégie, j'ai hésité, mais j'ai finalement compris qu'il fallait que je fasse une véritable démonstration de stratégie et non un massacre. J'ai compris également que la haine doit être étrangère à cet exercice militaire car je ne dois pas affaiblir l'Empire et ses légions d'Emeraude. Je vais donc essayer de contrer Daidoji Mitsuhide-sama et de lui répondre de la plus belle manière dont j'aurais l'opportunité. J'userais au mieux du savoir de mes ancêtres et de mon propre sens du commandement, mais j'espère avoir également la bénédiction des Fortunes pour cela.
- Je crois que je comprends. Maintenant, j'aimerai que tu me dises, à ton avis, qui est le plus puissant entre l'homme qui gagne une bataille et l'homme qui gagne la paix. Repense à ce que tes ancêtres t'ont dit. Aujourd'hui Mitsuhide et toi avez l'opportunité d'enseigner à Sotorii ce qu'est la vraie loyauté et le véritable sens du devoir. Que vas-tu lui démontrer ? Quelles seront les conséquences d'une victoire ? Que crois-tu être le plus important aujourd'hui entre le prestige du clan du Lion ou l'unité de l'Empire ? Kumagaya, tu connais les luttes que mènent les samouraïs comme Kuni Osaku-san et ses yorikis, crois-tu avoir été choisi par hasard..."
Un coup de tonnerre assourdissant éclate subitement, suivi d'un silence. Megumi regarde son interlocuteur intensément. En son fort intérieur, Kumagaya ressent un trouble. Pendant un bref instant, il croit sentir des présences invisibles qui fixent leur attention sur lui. C'est différent des fois où il a été en contact avec ses ancêtres. Il perçoit subitement la puissance mystique de Megumi et celle des autres présences. Leur attention se porte sur lui et il est pris d'un léger étourdissement. Tobeï entre avec le thé, mettant fin à l'empathie du bushi. Celui-ci reprend calmement ses esprits tandis que son doshin pose le plateau de thé et les petits gâteaux de riz sur la table basse et se retire. Megumi sourit, attendant que Kumagaya verse le thé.

De l'eau fumante monte dans l'air les volutes d'un nuage de vapeur qui rapidement se troublent à cause du vent d'orage. La pluie se met à tomber à grosses gouttes, martelant le toit de bois au dessus du puissant samuraï et du frêle vieillard. Kumagaya élève un peu la voix pour se faire clairement entendre :
" Je n'ai pas envie de décevoir ma famille. Déjà par le passé, mon ancêtre Ikoma Yozo a négligé ses devoirs envers notre famille. Ikoma Yujiaki-sama ne me pardonnerait pas. Mais je suis conscient de l'impact de mon choix et les sages paroles de mes ancêtres ainsi que les votres ont été là pour m'éclairer et apaiser la haine et l'ambition qui était en moi. Je ne dois pas oublier que je sers avant tout l'Empereur... "
Portant ensuite sa voix vers la porte à l'attention de Tobeï.
" Peux tu m'apporter ma sacoche à parchemin Tobeï-san? "
Sitôt, le jeune barde entre et apporte la sacoche située sur l'armoire de bois au stratège. Kumagaya sort alors une des feuilles préparées et commence à écrire... Au final, le message ne fait qu'une phrase:

"Et je n'oublie pas que nous servons avant tout l'Empereur."

Lorsqu'il a fini, il tend le parchemin roulé.
" Porte le de ma part à Daidoji Mitsuhide. "

Il se tourne ensuite vers Megumi et entame la cérémonie du thé, essayant de retrouver cette sérénité qui, d'habitude, ne le quitte jamais. La cérémonie se déroule parfaitement. Megumi se montre charmant, discutant de choses légères et sans importance. Lorsque celle-ci se termine Kumagaya est serein.

Megumi paraît vieilli et lentement il se remet debout. Son visage est soudainement marqué par
une lassitude qui n'y paraissait pas quelques instants plus tôt.
"Pardonnez à un vieil homme fatigué de vous avoir importuner avec ses discussions. Je vais me retirer pour vous laisser à vos devoirs. Je devine que la journée de demain sera longue..."
Il salue Kumagaya en s'inclinant bien bas et se retire. Lorsque Tobeï referme la porte, Kumagaya jurerai avoir entendu la voix de Megumi ajouter :
" ... et de braves samouraïs rejoindront leurs ancêtres."

Dans la fin de soirée, tandis que la pluie semble tomber moins drue et qu'il est en train de rédiger ses ordres en compagnie de Tobeï, Kumagaya entend les bruits d'une armée en mouvement : Mitsuhide sort de la citadelle en ordre de marche avec ses troupes. Il semble qu'il ait déjà pris une initiative...

Kumagaya prend un repos mérité et peu avant le lever du soleil, il réunit à nouveau son état major pour donner ses dernières instructions:
" Comme vous avez pu le voir dans mes ordres, j'ai demandé à ce qu'aucun mon de clan ne soit exposé dans l'armée et que celui du Champion d'Emeraude soit mis en avant. Nous allons partir avant l'aube pour le champ de bataille, en rang ordonné, et nous allons prendre place tel que je vous l'ai écrit. Puis je laisserai le commandement temporairement à Akodo Kenjiro et j'irais avec mon bras gauche demander audience à Hanteï Sotori-sama. Je vais lui demander d'arrêter cet exercice. Si je fais cela, pensez bien que ce n'est pas par couardise, mais parce que les ancêtres m'ont éclairé de leur grande sagesse, et m'ont montré la voie. J'ai choisi la paix et afin que nous tous, enfants des kamis, soyons prêt à nous réunir à nouveau pour affronter le véritable ennemi qui s'organise en ce moment même. Anegoshi le maudit a réuni beaucoup d'adeptes de sang et seul quelques hommes, dont mon magistrat Kuni Osaku-sama en sont conscients. Donc, ce que je vous demande, c'est de ne pas bouger tant que je ne suis pas revenu. Soyez loyal et ayez foi en la paix. Qu'aucun samouraï ne dégaine. "

Sur ce, il ordonne ensuite ses troupes pour les mener sur le champ de bataille. Lorsqu'il arrive sur les lieux, l'armée de Mitsuhide est déjà en position. La brume matinale commence tout juste à se disperser. Les deux armées se font face alors que les premiers rayons d'Amaterasu perce la brume éclairant un peu plus le site. Kumagaya confie alors son éventail de guerre, signe du commandement à son général en second Akodo Kenjiro. Puis suivi de Tobeï, il enfourche son cheval et le lance au petit galop vers le campement impérial...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Nouvelle - Jeu de guerre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Danses des Danseurs de guerre Elfes sylvains
» [UPTOBOX] Underworld : Nouvelle ère [DVDRiP]
» [Théorie] La guerre Pokemon.
» LGDC la nouvelle vie
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shiro Megumi :: La Bibliothèque :: Nouvelles-
Sauter vers: