Shiro Megumi

aventures dans l'empire d'Emeraude
 
AccueilGalerieCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 1122 (A) (Printemps) - Le retour du Shuten Doji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kumagaya

avatar

Nombre de messages : 1906
Date d'inscription : 16/09/2006

Feuille de personnage
Rang de Réputation:
6/10  (6/10)

MessageSujet: 1122 (A) (Printemps) - Le retour du Shuten Doji   16/9/2006, 14:43

Le retour du Shuten Doji
Extrait du journal de Kumagaya


L'heure du cheval vient de s'achever en même temps que notre entretien avec Waruko. Nous sommes tous convaincu que nous devons nous rendre à Shiro Iuchi afin de rencontrer Iuchi Daiyu, le daimyo de la famille Iuchi, mais surtout Iuchi Kurusho, ancien daimyo et père de Naohida, le ronin responsable des maux qui touchent la région.
Mais avant cela, il nous faut traiter le problème des espions et autres assassins qui s'intéressent de près à nous. Kuni Osaku-sama commence en proposant d'activer la clochette en céramique et de préparer un contre-piège à nos ennemis. Au vu de notre manque de connaissance de l’ennemi et du risque, non négligeable, qu'il s'attende à ce geste de notre part puisque nous avons publiquement montré que nous possédions une telle clochette, je suggère que nous attendions d'être dans la citadelle Iuchi et de préparer une meilleure défense. Le débat continue et nous concluons que nous devons activer le contre-piège au plus vite et qu'il faut trouver un lieu propice. Après quelques recherches, nous n'en trouvons pas et nous décidons finalement de reporter notre action.
Donc, après quelques achats rapides de parfums et d'huiles aromatiques, nous nous mettons en route vers la citadelle du clan de la Licorne. Nous y arrivons au bout d'une petite demi journée. La citée des vents, d'une architecture étrange et sûrement d'origine gaijin, est située au milieu des montagnes, mais non loin, on peut y apercevoir un lac et une petite forêt. Je fais remarquer le peu d'intérêt stratégique qu'offre cette position, ainsi que la faible capacité défensive en cas de siège, mais le sage Isawa Tu-san me reprend en me montrant la forte dominance de l'eau et de l'air, éléments chers à la famille Iuchi.
Notre arrivée est saluée par quelques jets de détritus de la part des réfugiés qui entourent la citadelle sur les deux membres du clan du Scorpion de notre groupe, mais l'ordre est rapidement rétabli grâce à une intervention majestueuse d'Osaku-sama. Une fois les portes passées, l'hospitalité nous est offerte, et il nous est proposé de nous relaxer en attendant de pouvoir rencontrer le maître des lieux.
C'est nu, dans les bains situés au sous sol de la citadelle, que nous croisons pour la première fois Iuchi Karasu, le shugenja du clan de la Licorne qui a voyagé dans l'Outremonde, s'y est fait capturé et qui a été ramené pour le clan du Crabe. Il porte aujourd'hui un masque blanc afin de cacher les traumatises de cette expérience.
C'est nu également que nous entendons une clochette teintée. Tout le monde réagit prestement et nous sortons des bains naturellement chauds pour découvrir que les gardes de l’entrée ont déserté. Nous entendons alors la porte située en haut de l'escalier menant à la salle des bains se fermer. Alors que nous montons cet escalier six shugenjas apparaissent de nulle part en dessous de nous. Cinq de ces shugenjas sont armés avec des katanas enflammés alors que le corps du dernier est entièrement enflammé.
Bien que désarmés et à l’étroit dans ce couloir, je parviens à repousser l’homme en flamme, tandis que Isawa Tu en attrape un second et chute avec vers le bas de l’escalier. Les samouraïs en tête ne pouvant pas participer au combat, se précipitent alors sur la porte qui a été verrouillée. Tu est alors la cible d’un sort qui le réduit à se comporter comme un chacal. Puis, j’arrive à en faire tomber un autre sans qu’il n’ait le temps de me porter un coup avec son katana de feu. Mais un de ses compères lance une incantation et sépare les deux groupes par un mur de bambous.
Akira, qui n’était pas aux bains avec nous, nous ouvre la porte depuis l’extérieur. Armé de son katana, il coupe le mur de bambous, mais les shugenjas ont disparu. Seule reste Tu, encore touché par la malédiction du chacal.
Tandis que l’efficacité du sort s’estompe sur Tu, Akira nous explique que tout le monde semble avoir déserté la citadelle. Nous décidons alors de récupérer nos affaires, ce que nous faisons. Mais je ne retrouve plus Tobeï qui était sensé être resté dans la chambre qui nous avait été allouée.
Nous commençons alors à le chercher dans la citadelle étrangement silencieuse et déserte. Nous apercevons alors une silhouette qui nous amène devant l’une des seules portes fermées, alors que toutes les autres sont restées ouvertes faisant penser à un départ précipité des occupants de la citadelle. Cette porte, une fois ouverte, nous mène, après avoir franchit une volée de marches, sur une salle.
Au centre de celle-ci, nous découvrons avec horreur un corps étendu face contre terre au centre d’une étoile à huit branches tracée à l’aide d’une graisse noire. Les bras et les jambes sont épinglés par des pointes de métal sur le sol. Sur ces épingles, on peut voir des caractères représentant les huit kamis. Le sang qui a coulé mais semble être contenu dans l’étoile et ne va pas plus loin que la graisse noire. Au sommet de chaque branche de l’étoile, on trouve d’autres caractères : noble, sang,  apaise, renshi,  fortune (inversée), multitude, se propageant comme l'eau et Fu Leng.
Osaku-sama, après avoir examiné attentivement ce qui semble être un rituel d’invocation, nous annonce d’une voix grave qu’il pense qu’un Shuten Doji a été libéré. Je me rappelle alors l’histoire du clan du Serpent qui a été anéantit à cause d’une telle créature. Il a fallu que tout le clan du Phoenix intervienne avec les Maîtres Elémentaires et massacrent le clan du Serpent pour réduire la menace du Shuten Doji. Mais nous savons peu de chose sur cette créature, seulement que ce n’est pas un Oni mais quelque chose d’encore plus puissant. Nous décidons d’aller à la grande bibliothèque des Iuchi pour tenter d’en apprendre plus.
Avant de quitter la pièce, nous nous intéressons à l’identité du corps. Le kimono en boule trouvé non loin de la porte semble indiquer qu’il s’agissait d’un officier de l’armée Iuchi. Nous remarquons également sur le corps un tatouage que nous avons déjà rencontré. La marque des espions du clan de la Grue.
A la bibliothèque, nous rencontrons la seule personne qui ne semble pas encore avoir déserté les lieux : Iuchi Karasu. Nous ne pouvions espérer meilleur spécialiste de l’Outremonde. Le shugenja quelque peu dérangé par son séjour dans les terres sombres nous explique alors que les Shuten Doji sont les senseïs de la Maho de Fu Leng et qu’ils sont au nombre de trois. Un pour la peur, un pour le désir et un pour le regret. Le premier prend l’âme de tout homme qui le voit et ne peut être vaincu que par le sang du Seigneur Lune, c'est-à-dire l’obsidienne. Le second prend l’âme de tous ceux qu’il touche et ne peut être vaincu que par la pureté du cristal. Le dernier prend l’âme de tous ceux qui le voit et ne peut être vaincu que par les larmes d’Amaterasu, à savoir le jade. Mais leur pouvoir ne s’arrête pas là. Le Shuten Doji est dorénavant dans chaque possédé et ils sont contagieux de la même manière et possèdent un esprit commun. De plus le Shuten Doji dépend du sentiment de l’invocateur lors du rituel. Nous supposons alors d’après ce que nous savons, que le regret doit être la raison de tout ceci.
Nous décidons alors de nous fabriquer des bouchons de cires pour nous protéger puis d’aller chercher le Daimyo Iuchi Daiyu dont on sait qu’il était parti méditer dans la forêt non loin, puis d’aller prévenir les clans voisins pour tenter de stopper la propagation du mal à tout l’Empire.
Alors que nous sortons de la bibliothèque, nous rencontrons les premiers possédés que nous arrivons à contourner pour nous rendre vers les prairies avoisinantes où sont les chevaux.
En route, nous réussissons à sauver in extremis Iuchi Shahai, la fille du daimyo, mais non sans nous faire repérer. Tu, grâce à sa forme de Phoenix, a pu récupéré la petite fille au troisième étage de la tour où elle s’était enfermé dans sa chambre.
Après s’être débarrassé de quelques possédés et d’avoir pu constaté l’efficacité des bouchons de cire, nous prenons des chevaux et nous enfonçons dans la forêt et trouvons le daimyo et son Yojimbo encore sain et sauf. Nous constatons ainsi la faiblesse de la famille Iuchi : son daimyo. Après une longue conversation pour lui expliquer les événements des dernières semaines dont il ne semble pas être du tout au courant et le danger actuel qu’encoure l’Empire, nous arrivons à le persuader de nous suivre pour aller parler au clan du Scorpion alors que pendant ce temps, Karasu et Shahai iront à Shiro Shinjo pour leur expliquer la situation et éviter la propagation par le nord.
Le chemin vers Shiro Soshi nous amène à traverser le village des Feuilles Enterrées où nous attend notre armée. Nous savons que les membres de la famille Iuchi possédé sont sur la route impériale à quelques minutes du camp. Tu-san se charge de prévenir Akodo Kenjiro tandis que nous tentons de mobiliser les soldats. Mais il est trop tard. Tu-san, ralentit par un garde trop zélé, a à peine le temps de prévenir le commandant des armées, que le fléau atteint les soldats. La lutte est vaine et il nous faut prévenir la famille Soshi. Je prend alors la tête de notre groupe renforcé par Kenjiro et parviens à nous faire traverser le camp et le village et récupérer des chevaux. Mais très vite un détachement de cavaliers possédés nous poursuit.
Nous attendons un endroit propice pour faire face à la trentaine de soldats qui nous suivent pour permettre à Kuni Osaku, Iuchi Daiyu ainsi que son Yojimbo d’atteindre Shiro Soshi.
Le combat est rude ; nous faisons face à un puissant mage Maho. Mais Isawa Tu nous soutient avec le pouvoir des éléments. Ce qui aurait du être un sacrifice pour retarder l’ennemi est devenu notre brillante victoire. Nos seigneurs sont en sécurité et préviennent le clan du scorpion.
Nous pouvons rentrer à la citadelle Soshi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
1122 (A) (Printemps) - Le retour du Shuten Doji
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux bercailles [Qui veut]
» L'homme est de retour ...
» Jean-Bertrand Aristide : Un comité pour son anniversaire et son retour
» retour de la droite dure en Suisse
» Jacques Bernard , un retour avec le plein pouvoir ou presque...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shiro Megumi :: La Bibliothèque :: Rapports d'enquête-
Sauter vers: